Mon parcours

De la mécanique à la médecine

Patrick1%20copie%2015_edited.jpg

Mon parcours professionnel commence bien loin de la thérapie complémentaire par la mécanique automobile, domaine dans lequelle j'ai passé de nombreuses années. J'ai toujours été curieux de comprendre le fonctionnement et réparer toutes sortes d'objets.

Vers 2016, me lassant dans mon travail, du monde de l'entreprise en passant par un épisode d'insomnies, j'ai d'abord fait la connaissance de la sophrologie, que mon médecin m'a conseillé tout en me prescrivant des somnifères. Ne voulant pas vivre sous médicament, j'ai commencé, pour un mieux-être immédiat, par 3 séances de reiki qui m'ont bien aidé alors que je débutais en parallèle le training autogène de Schultz.

Peu après, j'ai suivi une formation d'auto-hypnose. Ce qui m'a amené, en 2017, après une année de pratique de manière régulière, à la méditation que je pratique encore régulièrement.

La même année, j'ai suivi une formation de décodage de vie, ce qui m'a fait voir la santé et la maladie d'une tout autre manière.

J'ai commencé a beaucoup me questionner sur le sens de la vie. Ma manière de percevoir le monde s'est transformée, en m'intéressant à d'autres cultures, d'autre manières de penser. Après la lecture d'un bon nombres d'ouvrages et de nombreuses heures de cours, passant par les traditions japonaise, le taoïsme de la Chine ancienne et même en Suisse avec la psychologie de C.G. Jung que je trouve incroyablement inspirante, tout cela m'a ouvert les portes d'un nouveau monde que je ne connaissais pas jusque là.

Je ne ferai probablement jamais le tour du mystère de la vie, mais c'est aujourd'hui ce mot de trois lettre qui m'anime et me passionne.

 

En me posant des question sur le sens que j'aimerai donner à ma vie, ma réponse fut d'aider l'humain, l’alléger de ses souffrances, de ses maux afin de l'amener vers un mieux-être qui se traduit par une vie plus épanouie et plus heureuse, plus de légèreté dans son corps et dans son esprit.

Le Shiatsu est ensuite venu à moi par ma passion du Japon. J'aime son approche énergétique, qui peut rejoindre le magnétisme, technique que je voulais exercer au début, mais aussi son contact physique avec ses pressions, étirements et mobilisations qui peut rejoindre l’ostéopathie. Ce qui en fait donc une médecine très complète. Avec son lien à la médecine traditionnelle chinoise et l'apprentissage de toute cette sagesse infinie, le Shiatsu n'a pas fini de me passionner. Ma soif d'apprendre et de transmettre est le nouveau sens que je désire donner à ma vie.